Clinique dentaire à Anjou - Dr Geneviève Rompré, Dentiste

8430 boul. Métropolitain est, Anjou, (Qc) H1K 1A3

514 352-0160

L’amalgame

L’amalgame

On désigne par amalgame le matériel d’obturation qui est essentiellement un alliage de mercure, d’argent, de cuivre et d’étain. Il est utilisé depuis le XIXe siècle.

Si la couleur de l’amalgame peut poser problème pour certains du point de vue esthétique, il est peu coûteux et très durable.

Il est à noter que l’amalgame dentaire pourrait libérer de faibles quantités de mercure surtout durant la mastication. Selon la littérature scientifique, aucune donnée ne tend à confirmer que les amalgames dentaires entraîneraient des maladies au sein de la population. L’absorption d’une infime dose journalière par l’organisme n’entraînerait aucun effet pathologique.

Santé Canada maintient ainsi sa position et affirme que l’interdiction complète de son utilisation n’est pas justifiée et qu’il n’est donc pas nécessaire de remplacer les obturations d’amalgame qui sont encore en bon état. Ce dernier avis est également celui de l’Ordre des dentistes du Québec.

Il existe néanmoins certaines contre-indications pour l’utilisation de l’amalgame dentaire. C’est le cas pour :

  • Ceux qui sont allergiques au mercure (allergie qui se détecte par un test cutané et un examen buccal atteignant seulement 1 % de la population);
  • Ceux atteints d’insuffisance rénale.

Pour plus d’information, vous pouvez vous rendre sur www.hc-sc.gc.ca pour connaitre la position de Santé Canada à propos de l’amalgame et sur www.odq.qc.ca/Publications/Politiquesetdocumentation/tabid/320/language/fr-CA/Default.aspx pour connaitre celle de l’Ordre des dentistes du Québec.

L’amalgame : quels sont les avantages et les désavantages?

L’utilisation de l’amalgame dentaire offre une restauration étanche, durable et résistante à l’abrasion. Il ne se lie toutefois pas cliniquement à l’émail de la dent et ne la renforce pas, Jugé inesthétique, la couleur de l’amalgame dentaire n’est pas du tout discrète. De plus, il peut être à l’origine de sévères réactions allergiques, mais seulement, dans de très rares cas.