Clinique dentaire à Anjou - Dr Geneviève Rompré, Dentiste

8430 boul. Métropolitain est, Anjou, (Qc) H1K 1A3

514 352-0160

Les implants dentaires

Les implants dentaires

L’implant dentaire est une sorte de racine artificielle en titane qu’on introduit dans la mâchoire pour remplacer une racine naturelle qui se soudera petit à petit à l’os. La guérison requiert habituellement trois mois, dépendamment de la qualité de l’os, du contact entre les dents du haut et du bas ainsi que du type de restauration à réaliser.

Représentant généralement une chirurgie mineure, la pose d’implants dentaires est suivie d’une période postopératoire de 12 semaines avant la pose de la restauration que beaucoup décrivent comme celle qui suit l’extraction de quelques dents.

Un implant dentaire peut, par la suite, recevoir une couronne, un pont ou encore une prothèse dentaire complète. Néanmoins, le dentiste procède au préalable à un examen dentaire dont le but est de déterminer si vous pouvez recevoir une prothèse sur implants.

Votre dentiste peut ensuite vous diriger vers un dentiste responsable de la chirurgie qui examinera votre masse osseuse et votre gencive pour déterminer si la première est suffisante et solide, et la seconde en bonne santé. Celui-ci peut être un dentiste généraliste ou un expert en pose d’implants. Dans le cas où votre masse osseuse ne répond pas aux critères, le dentiste peut y remédier en effectuant une greffe osseuse.

À la suite de tous les examens préalables nécessaires (examen buccal, médical et radiologique), le dentiste qui prend en charge la restauration procède à la fabrication et à l’installation des prothèses sur les implants. Celui-ci peut être un dentiste généraliste ou un dentiste spécialisé dans la pose de couronnes, de ponts et de prothèses, également appelé prothodontiste.

Il est à noter qu’un suivi biannuel sera recommandé suite au traitement.

Implants dentaires : quelles sont les principales contre-indications?

Dans les cas suivants, la pose d’implants dentaires n’est pas possible :

  • Si le patient a des problèmes de santé particuliers comme cela peut être le cas d’un diabète non contrôlé;
  • Si l’anatomie osseuse des mâchoires n’admet pas la pose d’implants, on optera alors pour une couronne ou une prothèse;
  • Si le volume osseux ne suffit pas pour la pose d’implants;
  • S’il n’est pas possible d’effectuer une greffe osseuse;
  • Si le sujet est encore en période de croissance et n’a pas encore atteint l’adolescence.

Les types de prothèses sur implants dentaires :

  • Couronne fixée par un ciment sur l’implant;
  • Prothèse partielle ou complète fixe sur implants : la prothèse complète est vissée aux implants et la prothèse partielle y est vissée ou cimentée;
  • Prothèse partielle ou complète amovible sur implants : une barre de soutien est vissée sur les implants par différents moyens pour fixer la prothèse.

Il est à noter que dans un os qui n’a pas fait l’objet d’une greffe, le taux de succès de la pose des implants se situe entre 85 et 99 %, ce taux étant conditionné par la localisation de l’implant ainsi que par le type de restauration à effectuer.