Clinique dentaire à Anjou - Dr Geneviève Rompré, Dentiste

8430 boul. Métropolitain est, Anjou, (Qc) H1K 1A3

514 352-0160

Quels services dentaires peuvent être remboursés par l’assurance maladie au Québec?

Soins dentaires couverts par l'assurance maladieQui ne craint pas de recevoir sa facture après une visite chez le dentiste? Saviez-vous que pour certains types de traitements, vous pouvez être couvert par le régime d’assurance maladie du Québec? De plus, les moins de 10 ans ont des couvertures dont leurs aînés ne peuvent pas bénéficier. Finalement, si vous êtes prestataires d’une aide financière de dernier recours depuis plus ou moins un an, votre couverture est aussi différente. Cet article pourra vous renseigner sur les quelques services dentaires pouvant être couverts par l’assurance maladie selon votre situation.

Comment avoir accès à l’assurance maladie et l’utiliser chez le dentiste ?

Premièrement, pour bénéficier du régime d’assurance maladie, vous devez vous y inscrire en effectuant toutes les démarches nécessaires. Soulignons que la Loi sur l’assurance maladie du Québec ainsi que le Règlement sur l’admissibilité et l’inscription des personnes auprès de la Régie de l’assurance maladie du Québec déterminent les critères d’admissibilité des personnes qui peuvent être assurées. De plus, si vous êtes assurés, mais que vous partez en dehors du pays 183 jours et plus dans une même année, vous pouvez perdre vos privilèges.

Il faut également comprendre que s’il y a des dentistes qui acceptent la carte d’assurance maladie, laquelle permet à leurs clients de ne pas payer puisque les frais seront défrayés par la Régie, certains dentistes ne l’accepteront pas. En consultant ces derniers, les patients devront donc payer de leurs poches, sans jamais pouvoir se faire rembourser par la Régie. Si vous pouvez bénéficier de votre couverture d’assurance maladie, votre dentiste devrait vous en informer. Il est à noter que les jeunes enfants et les adultes n’ont pas la même couverture dentaire.

 

Avantages de l’adhésion à l’assurance maladie

Pour tous ceux qui sont assurés et qui ont subi un traumatisme ou une maladie buccale, il existe certains services de chirurgie de la bouche auxquels ils ont droit gratuitement comme : l’anesthésie locale ou générale ainsi que les radiographies inhérentes. Il y a toutefois des coûts en matière de dentisterie et de denturologie que la Régie de l’assurance maladie n’assume pas comme ceux relatifs à l’extraction des dents et des racines. Pour revenir aux services couverts par l’assurance maladie, on peut, entre autres, citer les actes suivants :

  • la greffe osseuse,
  • le drainage d’un abcès,
  • l’ablation d’un kyste ou d’une tumeur,
  • la réduction d’une fracture,
  • la réparation d’une lacération,
  • le repositionnement de la mâchoire,
  • le traitement de l’inflammation d’un os,
  • le traitement de l’articulation de la mâchoire,
  • le traitement des glandes salivaires.

 

Avantages supplémentaires pour les enfants de moins de dix ans

En ce qui concerne les enfants de moins de dix ans, la liste suivante fait état des services qu’ils pourront recevoir gratuitement. Certains d’entre ceux-ci se donnent seulement en clinique dentaire ou seulement en milieu hospitalier tandis que d’autres peuvent être reçus dans l’un ou l’autre de ces endroits :

  • un examen dentaire chaque année;
  • tous les examens d’urgence;
  • radiographies;
  • anesthésie locale ou anesthésie générale;
  • obturations en amalgame gris pour les dents postérieures ;
  • obturations en matériau esthétique (blanc) pour les dents antérieures;
  • couronnes préfabriquées;
  • pansements sédatifs ou obturations provisoires ayant pour utilité de réduire la douleur ;
  • endodontie qui inclut le
    • traitement de canal,
    • apexification (fermer la racine des dents qui n’y sont pas parvenues naturellement),
    • pulpectomie(ablation de la pulpe dentaire),
    • pulpotomie (réalisée dans le traitement d’urgence visant à soulager en attendant une pulpectomie
    • ultérieure),
    • ouverture d’urgence de la chambre pulpaire,
  • extraction de dents et de racines,
  • ainsi que tous les services de chirurgie buccale couverts par l’assurance maladie pour tous.

Chez les enfants de moins dix ans, les coûts d’un nettoyage, d’un détartrage et d’une application de fluorure ne sont pas pris en charge par la Régie de l’assurance maladie du Québec.

 

Pour les prestataires d’une aide financière de dernier recours et les personnes à leur charge

Si vous bénéficiez de cette aide depuis plus longtemps, votre couverture sera différente que si vous en bénéficiez depuis peu de temps. Pour plus d’information sur cette aide, renseignez-vous à votre centre local d’emploi puisque c’est le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale qui prend les décisions.

 

Depuis moins de 12 moins

En clinique dentaire ou en milieu hospitalier, les services suivants sont pris en charge uniquement en cas d’urgence, pour les personnes prestataires depuis moins de douze mois :

  • extraction de dents et de racines,
  • ouverture de la chambre pulpaire,
  • drainage d’un abcès,
  • maîtrise d’une hémorragie,
  • réparation d’une lacération,
  • réduction d’une fracture,
  • immobilisation d’une dent ébranlée,
  • réimplantation d’une dent.

 

De 12 à 24 mois consécutifs

Pour ceux qui sont prestataires d’une aide financière de dernier recours depuis au moins douze mois consécutifs ainsi que pour les personnes à leur charge, les services suivants sont assurés  en clinique dentaire ou en milieu hospitalier:

  • un examen chaque année,
  • tous les examens d’urgence,
  • radiographies,
  • anesthésie locale ou anesthésie générale,
  • obturations en amalgame gris pour les dents postérieures ,
  • obturations en matériau esthétique (blanc) pour les dents antérieures,
  • couronnes préfabriquées,
  • pansements sédatifs ou obturations provisoires ayant pour utilité de réduire la douleur ,
  • certains traitements du canal de la dent comme la pulpectomie, la pulpotomie et l’ouverture d’urgence de la chambre pulpaire,
  • extraction de dents et de racines,
  • tous les services de chirurgie buccale couverts par l’assurance maladie pour tous,
  • traitements de canal et apexification pour ceux qui ont moins de treize ans,
  • nettoyages et enseignement des mesures d’hygiène, à partir de douze ans,
  • application de fluorure, de douze à quinze ans inclusivement,
  • détartrage, à partir de seize ans.

 

Depuis au moins 24 mois consécutifs

Pour ceux qui sont prestataires d’une aide financière de dernier recours depuis au moins vingt-quatre mois consécutifs, outre les autres services, la couverture inclut également :

  • une prothèse inférieure et une prothèse supérieure en acrylique tous les huit ans.
  • un regarnissage aux cinq ans ;
  • la moitié des frais engendrés par le remplacement des prothèses perdues ou endommagées ;
  • le remplacement des prothèses après une chirurgie.

Il est à noter que les services précédents sont gratuits à condition de présenter au dentiste ou au denturologiste une autorisation écrite provenant d’un centre local d’emploi. Par ailleurs, la réparation des prothèses et l’ajout de structure sont également couverts. Cependant, n’oubliez pas que certains services ne sont pas pris en charge par la couverture comme les frais relatifs aux prothèses dentaires partielles amovibles avec squelette de métal.

 

Les services qui ne sont jamais couverts par l’assurance maladie

En résumé,  voici les services dont les frais sont assumés par le patient, quels que soient son âge, sa situation ainsi que son lieu de prestation:

  • l’orthodontie : prévient ou corrige la mauvaise position des dents
  • l’apectomie : il s’agit d’une chirurgie endodontique (science qui concerne les traitements de canal) qui enlève
  • l’apex (bout de racine) d’une dent qui a subi un traitement de canal qui n’a pas réussi
  • la parodontie : le traitement du parodonte, c’est-à-dire les tissus de soutien de la dent : gencive, tissu osseux,
  • cément et ligament parodontal
  • les couronnes qui ne sont pas préfabriquées ;
  • le blanchiment ;
  • les facettes dentaires
  • ainsi que les implants dentaires.

Finalement, avant de payer votre facture chez le dentiste, n’oubliez pas de bien vous renseigner si l’assurance maladie peut vous aider à couvrir les frais de vos traitements dentaires. Votre dentiste devrait aussi pouvoir vous guider, mais certains voudront moins collaborer.

Aussi, portez une attention particulière aux avantages plus importants chez les enfants de moins de 10 ans et ceux qui bénéficient déjà d’une aide financière de dernier recours. À la clinique dentaire à Anjou de Geneviève Rompré, nous acceptons la carte assurance maladie pour couvrir les frais des services prévus dans la Loi sur l’assurance maladie du Québec.