Soins dentaires

Quel prix devriez-vous payer pour un implant dentaire à Montréal?

By septembre 17, 2014 août 7th, 2019 No Comments

Déterminer le prix que vous devriez payer pour un implant dentaire peut être extrêmement difficile sans une bonne connaissance de la dentisterie. Sachez évaluer clairement dès maintenant le tarif des implants dentaires qui pourraient vous être proposés et faites le bon choix plus facilement !

Le terme « implant dentaire » désigne une racine artificielle en forme de vis, arrimée directement dans l’ossature de la mâchoire. Cette racine permet de recevoir une couronne, un pont ou une prothèse amovible, le tout imitant une nouvelle dent. En titane, zircone ou polymère, l’implant dentaire est placé dans l’os alvéolaire.

Il est possible de ne pas recourir à un implant dentaire et d’utiliser les dents avoisinantes, la racine conservée ou un pivot comme appui pour la nouvelle dent. Néanmoins, l’implant dentaire constitue une meilleure solution pour son confort et un esthétisme accrus.

Pose d’implant dentaire à Montréal : comment la séance se déroule-t-elle?

Une pose d’implant est toujours précédée d’un examen rigoureux de la bouche ainsi que de radiographies de la tête, de la mâchoire et des dents afin de s’assurer qu’il s’agit bel et bien de la solution adaptée au cas du patient. Il est possible d’effectuer la pose d’implant suite à l’extraction d’une dent, lorsque l’os est cicatrisé.

Le parodontiste ou le spécialiste en chirurgie buccale et maxillo-faciale réalise, sous anesthésie locale, la pose d’implant dentaire. La première étape consiste à inciser légèrement la gencive et à aménager un logement dans l’os, par forage. L’implant sera vissé, sous le tissu gingival qui sera ensuite suturé.

L’implant dentaire est ainsi placé « en nourrice ». La période de guérison des tissus peut varier entre deux à et six mois au cours desquels l’implant s’intégrera à l’os et se fixera à la gencive (d’ostéo-intégration). Par la suite, un tenon sera fixé à l’implant dentaire, ce qui nécessitera une réouverture de la gencive. Cette étape est désignée comme celle de la mise en fonction. Il s’agit là de la technique dite « suédoise »

Ce tenon aura pour rôle de relier les deux parties de la nouvelle dent dont :

  • l’implant dentaire et
  • la prothèse, le pont ou la couronne.

La mise en place de la prothèse est généralement réalisée par les prosthodontistes.

Il est possible que plusieurs séances soient nécessaires pour ajuster parfaitement cette partie visible de la nouvelle dent.

Dans le cas de la technique « suisse », le professionnel dentaire laisse dépasser le col de l’implant, c’est-à-dire que ce dernier n’est pas enfoui sous la gencive. Il n’y a donc pas de nouvelle ouverture de la gencive. Par contre, on note un même délai d’ostéo-intégration avant la réalisation de l’étape suivante.

Dans le cas où plusieurs dents doivent être remplacées, les implants dentaires recevront un pont fixe qui pourra combler toute la partie édentée. Outre les implants dentaires, la fixation du pont peut également être assurée par les dents naturelles saines avoisinant celles qui doivent être remplacées.

Plusieurs critères déterminant le prix d’un implant dentaire

Faire établir des soumissions par plusieurs professionnels en soins dentaires peut être une bonne méthode pour comparer les prix en ce qui concerne la pose d’implants dentaires. Mais il ne faudrait pas non plus ne comparer que les prix, car il y a plusieurs paramètres qui peuvent expliquer les différences constatées lors de la comparaison des différentes soumissions reçues, des critères qui pourraient vous aider à choisir un professionnel plutôt qu’un autre.

Il convient ainsi d’avoir une discussion sérieuse avec votre professionnel en soins dentaires. Cela vous permettra :

  • d’avoir une idée sur ses expériences en implantologie,
  • d’en savoir plus sur le prothésiste avec qui il collabore et
  • de connaitre la technique et le type d’implant dentaire qu’il préconise.

N’hésitez pas à demander un plan de traitement bien détaillé. Vous pourrez ainsi connaitre tous les actes compris dans le processus et le tarif auquel ils vous seront facturés.

D’autres critères déterminent le prix affiché par le chirurgien-dentiste en ce qui concerne la pose d’implant dentaire dont :

  • le type de pilier utilisé,
  • la prothèse (partie visible) qui sera raccordée avec l’implant par le biais de celui-ci ou encore
  • les frais de laboratoire.

Peuvent également entrer en considération le fait que le professionnel dentaire opère en cabinet ou en clinique tout comme le quartier où est situé son cabinet ou sa clinique si tel est le cas.

Pose d’implant dentaire : plutôt un investissement qu’une dépense

Il existe plusieurs avantages à recourir à la pose d’implants dentaires quand il est question de remplacer une ou plusieurs dents. Premièrement, les implants dentaires permettent d’avoir de nouvelles dents artificielles, dont l’esthétisme et la sensation se rapprochent le plus de celles des dents naturelles.

S’il est à nouveau possible de tout manger comme avant sans aucune crainte, d’autres avantages doivent également entrer en ligne de compte comme les risques inhérents à d’autres types de traitement.  Par exemple, lors de l’installation d’un pont fixe, les dents saines adjacentes à la partie édentée doivent être limées pour constituer les piliers du pont. Ce processus n’est pas dans endommager ces dernières.

Les implants dentaires constituent une excellente solution dans plusieurs situations de soins dentaires. En effet, s’intégrant parfaitement à la mâchoire du patient, ils préviennent les problèmes résultant de la perte des dents comme la perte osseuse et l’atrophie musculaire étant donné que lorsqu’une dent est manquante, l’os n’est plus stimulé et se détériore graduellement.

La durée de vie utile des implants dentaires est illimitée. En effet, ce type de prothèse peut être gardé à vie. La partie visible peut être réparée ou remplacée, ce qui permet une telle longévité. Ainsi, les patients ont une plus grande confiance en eux et une meilleure assurance.

Évaluer le prix de la pose d’un implant dentaire

Même très avantageux, recourir à un implant dentaire peut vous paraitre une solution assez onéreuse. En effet, une telle intervention peut coûter plusieurs milliers de dollars, en général pas moins de deux mille dollars. Il faut cependant comprendre que la pose d’un implant dentaire ne se résume pas uniquement à l’acte chirurgical lui-même ; elle comprend plusieurs étapes.

L’existence de ces phases distinctes peut rendre assez difficile l’évaluation du coût de cette solution. Le prix total d’un implant dentaire en remplacement d’une seule dent comprend :

  • l’examen d’évaluation et des différentes imageries (radiographies, scans),
  • la planification et de la pose de l’implant,
  • la mise en fonction,
  • le pilier,
  • la fabrication et la pose de la partie visible de la nouvelle dent,
  • la greffe osseuse si requise,
  • le comblement de sinus si nécessaire et
  • le suivi postopératoire.

En cas de recours à plusieurs implants dentaires pour remplacer plusieurs dents, le prix inclura également la barre de rétention ainsi que la prothèse dentaire amovible. Ainsi, évaluer le coût de la pose d’implants dentaires s’avère complexe, car cela va dépendre de plusieurs critères qui, euxmêmes sont relatifs à chaque cas.

Votre implant dentaire a un prix, prenez-en soin

Il a déjà été mentionné que les implants dentaires permettent d’avoir de nouvelles dents dont les caractéristiques sont les plus proches de celles des dents naturelles, comme

  • l’esthétisme
  • la sensation et
  • les fonctions

Comme les dents naturelles, les implants doivent bénéficier des soins d’hygiène nécessaires en utilisant la brosse à dents et le fil dentaire.

En effet, il est fortement recommandé de suivre les indications de soin et d’entretien données par le dentiste ou le professionnel dentaire en charge de la pose de l’implant et/ou de la partie visible de la dent, afin de favoriser la réussite de l’opération.

Par ailleurs, outre les indications sur le nettoyage de ces nouvelles dents, le dentiste a également les compétences nécessaires pour s’assurer de la bonne occlusion buccale. Il s’assure aussi que les implants ne se soient pas desserrés. Ainsi, il ne faut pas négliger les visites chez votre dentiste après l’installation de votre implant dentaire.

Implant dentaire : contre-indications et échecs possibles

Comme toute intervention médicale, il peut exister des contre-indications en ce qui concerne la pose d’implant dentaire. L’élimination de ces contraintes justifie notamment les démarches rigoureuses effectuées par le professionnel dentaire avant de prendre une telle décision.

Parmi les contre-indications, on peut citer :

  • certaines affections cardiaques comme les valvulopathies ou
  • des affections évolutives,
  • si le patient :
    • est patient immunodéprimé
    • s’il souffre d’affection systémique ou
    • s’il a des allergies majeures

Certains traitements spécifiques ne permettent pas non plus la pose d’implant dentaire. C’est le cas notamment du traitement anticoagulant.

En outre, la pose d’implant dentaire peut rencontrer des échecs même si ce n’est pas très fréquent. Dues à de mauvaises conditions de forage, l’implant dentaire peut s’être mal intégré à l’os ce qui le rend mobile et douloureux. Dans ce cas, la pose d’un nouvel implant doit se faire à la suite de la cicatrisation osseuse.

D’autres facteurs anatomiques comme la fragilité ou la qualité moyenne de l’os peuvent également compromettre la pose d’implant dentaire, ce qu’on peut notamment corriger par une greffe osseuse dans la plupart des cas.

Choisir votre clinique dentaire à Montréal pour magasiner le meilleur tarif

Pour toute question et plus d’information au sujet des implants dentaires et de leurs coûts, n’hésitez pas à contacter votre dentiste. Informez-vous de sa leur méthode de travail en ce qui concerne la pose d’implant et gardez-vous bien informé!